La certification Merules

La certification Merules OU évaluation des compétences de l’opérateur réalisant un état relatif à la présence de champignons lignivores et insectes à larves xylophages dans le bâti. (Hors champ d’accréditation)

En cycle initial de certification

 Ces compétences sont vérifiées par 2 épreuves :

  • Un examen théorique.
  • Un examen pratique.

L’examen théorique sous forme d’un questionnaire permet de vérifier que le candidat possède des connaissances sur :

  • Les structures des systèmes constructifs et la terminologie technique du bâtiment.
  • La biologie des champignons lignivores, insectes à larves xylophage et nidificateurs dans le bois.
  • Le bois et matériau dérivés, sa durabilité naturelle et conférée, ses agents de dégradations biologiques, ses applications en construction.
  • Les méthodes de lutte contre les champignons et insectes à larves xylophages dans le bâti.
  • Les équipements nécessaires au bon déroulement de la mission.
  • Les origines des problèmes d’humidité dans le bâti et les différentes pathologies liées à l’humidité.

L’examen pratique sous forme d’une mise en situation permet de vérifier que le candidat :

  • Applique une méthodologie de réalisation de l’état relatif à la présence de champignons lignivores et insectes à larves xylophages dans un bâti telle que définie dans la norme NF-P-03 200 et dans la partie diagnostic – partie 1 du référentiel QUALIBAT 1532 Mérule.
  • Différencie un bois résineux d’un bois feuillus.
  • Reconnait les essences de bois communément utilisées dans le bâtiment, les insectes à larves xylophages et nidificateurs dans les bois d’œuvre et les champignons lignivores du bâti.
  • Utilise les outils adaptés à l’activité.
  • Sait rédiger en langue française un rapport matérialisant les constats effectués conformément à la norme NF-P 03 200 et en particulier à ses annexes B, D et E.

En cycle de recertification

 Le questionnaire de recertification concerne les domaines suivants :

  • Les structures des systèmes constructifs et la terminologie technique du bâtiment.
  • La biologie des champignons lignivores, insectes à larves xylophage et nidificateurs dans le bois.
  • Le bois et matériau dérivés, sa durabilité naturelle et conférée, ses agents de dégradations biologiques, ses applications en construction.
  • Les méthodes de lutte contre les champignons et insectes à larves xylophages dans le bâti.
  • Les équipements nécessaires au bon déroulement de la mission.
  • Les origines des problèmes d’humidité dans le bâti et les différentes pathologies liées à l’humidité.

Téléchargez vos documents